Array
(
    [select] => t2.*, t1.*, COALESCE(t2.content_creation_date, t1.creation_date) AS date_cr, SUBSTRING_INDEX(COALESCE(t2.title, t1.name), '.', 1) AS 'title'
    [from] => `sys_file` AS t1 LEFT JOIN `sys_file_metadata` AS t2 ON t2.file = t1.uid
    [where] => t2.sys_language_uid=0 AND t1.uid IN (3799)
    [groupBy] => 
    [orderBy] => FIELD(t1.uid,3799)
    [limit] => 
)
La philosophie de projet | Ancienne Gare de déportation de Bobigny

Le projet

La philosophie de projet

La volonté de la ville de Bobigny et de ses partenaires est de permettre au public de lire les traces matérielles de ce lieu (bâtiments, rails, sol) comme éléments témoins de l'embarquement et de la déportation des Juifs de France. Il s'agit de donner à voir la géographie, la topographie et le paysage de ce site pour comprendre le rôle qu'il a joué pendant la Seconde Guerre mondiale, en s'appuyant pour cela sur des témoignages et documents historiques. Il est fait le choix de mettre en place un parcours de visite de plein air plutôt que de créer un musée.

Afin de respecter le pouvoir évocateur de ce site, la ville souhaite que les aménagements scénographiques liés à l'expression de la mémoire et de l'histoire de la gare s'appuient sur la sobriété du lieu et en souligne les qualités. La végétation présente sur place (dites plantes indésirables) permettra de mettre en scène ce patrimoine mémoriel grâce à la réalisation de ce que nous appelons un jardin de friches. Ce nouvel espace a pour vocation d'être un lieu intégré à son environnement urbain, que les habitants de Bobigny pourront s'approprier.